COVID19 : un VIRUS meurtrier à ...0,09%
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

COVID19 : un VIRUS meurtrier à ...0,09%

Et pourtant, super dangereux envers nos libertés : LIBERTE DE RESPIRER, LIBERTE DE SE DEPLACER, LIBERTE DE TRAVAILLER, LIBERTE DE SE REUNIR, LIBERTE DE SE SOIGNER !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin



Messages : 149
Date d'inscription : 15/12/2020

Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne Empty
MessageSujet: Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne   Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne EmptyVen 1 Jan - 18:05

Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne




Près de 2.500 personnes se sont rassemblées pour une vaste fête clandestine dans des hangars désaffectés à Lieuron, en Ille-et-Vilaine, et ce malgré les interdictions et les mesures sanitaires. Les gendarmes sont intervenus, ce qui a engendré des tensions avec les participants.

Pour beaucoup, le réveillon du Nouvel An a été sobre et sage : pas d'effusion, pas de rassemblement massif ou de fête d'ampleur, coronavirus oblige. Il y a quand même eu quelques exceptions. Au sud de Rennes, à Lieuron, jusqu'à 2500 personnes se sont réunies dans des hangars désaffectés toute la nuit et une partie de la matinée pour faire la fête. Et beaucoup de ces fêtards sont encore là vendredi matin, sous un froid soleil d'hiver.

"On veut faire la fête, mais on n'est pas inconscients non plus"


Certains sont assoupis dans les voitures, d'autres petit- déjeunent, coffre ouvert. Et au loin, on entend encore le son de la musique électronique s'échapper des hangars où était organisé une gigantesque rave party. Impossible de connaître le nombre exact de participants, mais au plus fort de la fête, cette nuit, ils étaient plus de 2.500 à danser, selon la préfecture.

La plupart sont jeunes entre 20 et 30 ans. Certains sont venus de loin, parfois de très loin et même de l'étranger, de Belgique notamment. Julie, elle, est venue en voisine, de la Bretagne. Elle est arrivée aux alentours de 22-23 heures, après  trois à quatre kilomètres de ralentissements sur la deux fois deux voies juste à côté. "On veut faire la fête, mais on n'est pas inconscients non plus. On essaye de respecter les gestes barrières. Il y a des masques, ils nous ont dit de ne pas boire dans la bouteille des autres, de prendre soin de nos proches", assure la jeune femme, interrogée par Europe 1.

Une voiture de la gendarmerie incendiée, trois militaires blessés

"On va dire qu'on ne respecte pas la loi parce qu'on fait quand même la fête malgré le couvre-feu", admet Julie. "Mais il y a quand même les gestes (barrières) qui sont là, donc on essaye de mélanger les deux, en essayant de faire la fête quand même parce que c’est le 1er de l’an, on est jeunes et il faut s'amuser quand même", sourit-elle.

Un important dispositif de forces de l'ordre a été déployé à la sortie du site. Un hélicoptère a également survolé la zone. Si tout se passait dans le calme à la mi-journée, la nuit a toutefois été plutôt tendue avec un véhicule de gendarmerie incendié et trois militaires légèrement blessés, dans des affrontements.

Article écrit par Charles Guyard - Europe1
Revenir en haut Aller en bas
https://covid19.forumactif.com
Admin
Admin



Messages : 149
Date d'inscription : 15/12/2020

Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne Empty
MessageSujet: Re: Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne   Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne EmptyVen 1 Jan - 18:07

Les bretons savent faire la fête et ont un esprit rebelle.

TANT MIEUX !!!
Revenir en haut Aller en bas
https://covid19.forumactif.com
Admin
Admin



Messages : 149
Date d'inscription : 15/12/2020

Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne Empty
MessageSujet: Re: Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne   Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne EmptySam 2 Jan - 0:20

La suite ...

Rave party en Bretagne: pourquoi les forces de l'ordre ne peuvent pas mettre fin au rassemblement


Des participants à une fête sauvage du Nouvel an dans un hangar désaffecté à Lieuron (environ 40 km au sud de Rennes), le 1er janvier 2021

Une rave party organisée en Bretagne pour fêter le Nouvel an réunit depuis jeudi soir plus de 2500 personnes. Les forces de l'ordre ont tenté d'intervenir mais sont pour l'instant dans l'incapacité de mettre fin à l'événement.
En ce premier jour de l'année 2021, plusieurs fourgons de gendarmerie bloquent encore l'accès à la rave party qui réunit depuis la nuit dernière plus de 2500 personnes dans un hangar de Lieuron en Ille-et-Vilaine, en plein contexte de crise sanitaire et de couvre-feu nocturne.


Selon nos informations, un important dispositif de gendarmerie est en place afin de sécuriser les abords du site et les axes de circulation, alors que la soirée est toujours en cours et pourrait durer jusqu'à lundi, date fixée officiellement pour la fin du rassemblement.

En fin d'après-midi ce vendredi, environ 150 gendarmes étaient encore présents sur les lieux mais ces derniers rencontrent de nombreuses difficultés pour évacuer la zone. Bien que les forces de l'ordre tentent de bloquer les arrivées de nouveaux véhicules et de piétons, des personnes rejoignent encore cette fête clandestine, et ce par différents moyens.

Une première tentative infructueuse

Au début de la soirée du 31 décembre ce jeudi, les gendarmes n'étaient en mesure d'arrêter les teufeurs à leur arrivée puisque le couvre-feu ne prenait effet qu'à partir de 20 heures. Les arrivants à la soirée n'étaient alors pas en situation d'illégalité.

Leur évacuation s'avère désormais délicate, car il faut éviter de mettre ces centaines de personnes en danger en provoquant par exemple un mouvement de foule. Un contrôle de la zone, sorte de périmètre de sécurité, a été installé de façon à ce que personne d'autre ne vienne s'agréger à la fête.

Dans le cours de la soirée, les gendarmes ont ensuite tenté d'empêcher l'installation mais cette tentative a été infructueuse et ils ont été la cible de jets de projectiles. Selon les informations de BFMTV, trois agents ont été blessés, et un véhicule de gendarmerie a été incendié dans la nuit.

Des renforts attendus

Ce vendredi en fin d'après-midi, les forces de l'ordre attendaient désormais le feu vert du préfet, qui a ouvert une cellule de crise afin de coordoner toutes les forces en présence. Il est celui qui devra donner l'ordre d'évacuer les participants à la rave party.

Des renforts de gendarmerie doivent arriver mais il est très compliqué de mobiliser un nombre si important de forces de l'ordre en un temps si court. Par ailleurs, une enquête étant ouverte, les militaires pourraient être amenés à placer de nombreux participants en garde à vue, de manière à déterminer qui sont le ou les organisateurs de cet événement clandestin.

Distribution de gel et de masques

L'enquête a été ouverte par le parquet et confiée à la brigade de recherche de Redon, notamment sous les qualifications d'organisation illicite d'un rassemblement festif à caractère musical, violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique, dégradation de biens d'utilité publique, dégradation du bien d'autrui en réunion, travail dissimulé, tenue illicite de débit de boisson et infractions à la législation sur les stupéfiants, notamment la facilitation de l'usage.

Les teufeurs risquent une amende de 135 euros pour participation à une manifestation interdite, car le préfet a pris un arrêté d'interdiction de l'événement, ainsi qu'une amende de 135 euros pour non port du masque si c'est le cas. Les organisateurs, eux, encourent une amende allant jusqu'à 1500 euros pour organisation illégale d'un rassemblement.

Outre les interventions de secours qui ont déjà eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, les secouristes distribuent gel et masques afin de limiter les risques de propagation du coronavirus au sein du rassemblement.


Dernière édition par Admin le Sam 2 Jan - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://covid19.forumactif.com
Admin
Admin



Messages : 149
Date d'inscription : 15/12/2020

Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne Empty
MessageSujet: Re: Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne   Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne EmptySam 2 Jan - 0:27

Bretagne: la rave party de 2500 personnes suscite l'indignation d'une grande partie de la classe politique

Environ 2500 personnes, venues de toute la France et même de l'étranger, se sont donné rendez-vous à Lieuron au sud de Rennes pour fêter le Nouvel an lors d'une rave party sauvage que n'ont pu empêcher les autorités et qui était toujours en cours vendredi soir. Les gendarmes ont tenté jeudi soir "d'empêcher cette installation et ont fait face à la violente hostilité de nombreux teufeurs", explique la préfecture d'Ille-et-Vilaine dans un communiqué.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a convoqué vendredi soir à Beauvau une réunion sur la rave avec le préfet et des membres du cabinet. "Je travaille avec eux cette nuit au rétablissement d'une situation normale en permettant au maximum l'intégrité physique de tous", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

"On commence 2021 avec une terrible image"

La porte-parole du ministère de l'Intérieur Camille Chaize, interrogée sur notre antenne ce vendredi soir, a décrit "une violence assez inouïe" de la part des participants à l'événement, qui ont caillassé les forces de l'ordre lors de leur tentatice d'intervention jeudi soir. "Les fêtards ont fait preuve d'irresponsabilité", a-t-elle ajouté.

"Il est urgent et indispensable que l'État se fasse respecter et qu'il y ait une évacuation de ce site demain (samedi)", exhortait sur BFMTV François Gatel, sénatrice de l'Union centriste d'Ille-et-Vilaine. "On ne peut pas tolérer dans notre pays une situation de cette nature qui est une véritable provocation".

"On a toujours du mal à comprendre comment une manifestation de ce type, avec autant de monde peut se mobiliser. Mais ces jeunes rebelles insultent le personnel soignant mobilisé depuis des mois dans cette crise sanitaire", s'indignait à son tour Franck Louvrier, maire Les Républicains de la Baule au micro de BFMTV. "On commence la nouvelle année avec une terrible image", a-t-il poursuivi, remettant en question l'"autorité de l'État".

"Besoin de bon sens"

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a elle-aussi déploré sur Twitter l'"inquiétant effondrement de l’autorité de l’Etat, comme de son organisation", estimant que l'exécutif était "dépassé par une simple rave party".

Nicolas Dupont-Aignant, président de Debout la France, a appelé au "bon sens", ce vendredi soir dans un tweet. Il écrit: "Pendant qu’un couvre-feu liberticide enferme nos concitoyens à partir de 18h dans 15 de nos départements, le Gouvernement laisse se poursuivre en toute impunité la rave party de Lieuron qui réunit 2000 personnes sous le regard impuissant des gendarmes".

"La République est en train de capituler devant quelques centaines de teuffeurs, de punks à chien", a également réagi sur BFMTV Gilles Pennelle, président du groupe Rassemblement national au Conseil régional de Bretagne, qualifiant cette situation d'"incroyable". Et d'interpeller directement le ministre de l'Intérieur: "Combien de temps M. Darmanin va-t-il laisser ce scandale continuer?".

Le député LaREM d'Ille-et-Vilaine Florian Bachelier estimait quant à lui sur son compte Twitter que "ce rassemblement de zadistes" faisait "honte à notre pays, à nos soignants mobilisés depuis des mois, à nos morts. Puisse l'autorité judiciaire leur faire comprendre rapidement et radicalement le sens du mot responsabilité. L'Etat doit rétablir l'ordre public immédiatement".

La préfecture précise que le parquet a ouvert une enquête pour "organisation illicite d'un rassemblement festif à caractère musical", "violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique", "dégradation du bien d'autrui en réunion" ou encore "travail dissimulé", "tenue illicite d'un débit de boissons" et "infractions à la législation sur les stupéfiants et notamment la facilitation de l'usage".
Revenir en haut Aller en bas
https://covid19.forumactif.com
Contenu sponsorisé





Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne Empty
MessageSujet: Re: Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne   Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une free-party du réveillon rassemble 2.500 personnes en Bretagne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COVID19 : un VIRUS meurtrier à ...0,09% :: Pourquoi ce forum ? :: Bienvenue COVID 21-
Sauter vers: